• Plaidoyer pour Blendi et Blendon par Josette Bourlon, Psychologue scolaire.

    Lorsqu’ils sont arrivés en France, Blendi et Blendon et leur famille étaient  menacés dans leur survie.

    Comme tous les enfants réfugiés ils ont dû faire face à une accumulation de bouleversements successifs : confrontation à la violence, insécurité familiale, perte des repères psycho-sociaux.

    Cela implique de gros efforts de réaménagement au plan psychologique, mais aussi beaucoup d’angoisse et de souffrance.

    Pour Blendon, porteur d’un handicap consécutif à un traumatisme cérébral, la menace de perte de son intégrité physique a été une source supplémentaire d’angoisse.

     En fréquentant l’école, ces deux enfants ont pu trouver un cadre accueillant, mais aussi structuré et structurant.

    Ces quelques mois passés au milieu d’adultes et de pairs chaleureux leur a permis de retrouver une certaine normalité et sécurité.

    De nombreux signes montraient qu’ils étaient en train de s’adapter, d’accéder aux apprentissages et de retrouver un certain équilibre personnel.

    La réinstallation  progressive de la cellule familiale et la  perspective de la prise en charge des problèmes médicaux de Blendon, participant également à favoriser cette évolution positive.

     Le retour brutal et forcé dans leur pays d’origine a signé une nouvelle rupture dans la vie de ces deux enfants, brisant cette belle évolution et les replongeant une fois de plus dans l’insécurité, l’angoisse et l’attente.

     Mariana Jeria, psychologue clinicienne, spécialiste des constellations familiales, et qui a travaillé sur les différentes expériences d’enfants réfugiés, dit que celles-ci peuvent offrir des perspectives ouvertes pour l’avenir, mais aussi parfois installer définitivement dans l’attente, dans une « situation transitoire ».  

    Vivre définitivement dans une situation d’attente : n’est-ce pas à cela que l’on va condamner Blendi et Blendon, si on n’obtient pas leur retour ?

     

    Josette Bourlon

    Psychologue Scolaire à la retraite. 

     


  • Commentaires

    1
    Rosetta34
    Mardi 11 Décembre 2012 à 19:03

    De tout coeur avec vous !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :