• Mardi 20 novembre : Journée internationale des droits de l'Enfant

    Il y a 17 ans, le Parlement français décidait de faire du 20 novembre la "Journée internationale des droits de l'enfant".

    Son objectif était, en instituant ce moment privilégié, à la fois de dénoncer les nombreuses injustices perpétrées contre les enfants dans le monde mais aussi de faire valoir la convention internationale des droits de l'enfant.

    Cette convention a été adoptée par les Nations Unies le 20 novembre 1989.

    Elle affirme qu'un enfant n'est pas seulement un être fragile qu'il faut protéger mais qu'il s'agit d'une personne qui a le droit d'être éduqué, soigné, quel que soit l'endroit du monde où il est né.

    La France, comme 193 autres états à travers le monde, l'a ratifiée le 7 août 1990,
    sous la présidence d'un certain François... Mitterrand.

    Cela n'a malheureusement pas empêché, le 19 janvier 2012, Blendon et sa famille d'être expulsés par l'Etat français de notre territoire vers leur pays d'origine : le Kosovo.

    Blendon est hémiplégique... il devait être opéré en mars au CHU de Reims.

    Une décision en complète violation des droits que la France leur a pourtant reconnus.

    Dix mois qu'il n'a plus de soin !

    Il était en classe de CM2 avec son frère jumeau Blendi.

    Dix mois sans école...

    Dix mois que nous n'avons pas cessé de penser à eux, de nous battre pour défendre leurs droits face à un état, hier, sourd à nos sollicitations et aujourd'hui devenu muet !

    Nicolas Wierzbicki

    http://www.education.gouv.fr/cid58357/journee-internationale-des-droits-de-l-enfant.html

    http://www.droitsenfant.com/alaune.htm

     

     


  • Commentaires

    4
    AndréeH
    Lundi 26 Novembre 2012 à 21:04

    Bravo pour votre courage et votre ténacité...

    Ce jeune garçon doit être soigné et pouvoir grandir en paix...

    De mes Cevennes, je suis de tout coeur avec vous

    AH

    3
    mlle B
    Vendredi 23 Novembre 2012 à 20:51
    bon courage
    2
    Bernard L.
    Mardi 20 Novembre 2012 à 21:30

    encore et toujours avec vous...

    1
    Mistinguette80
    Mardi 20 Novembre 2012 à 18:08

    Ben oui, tous les enfants ont des droits.

    Très manifestement au Kosovo, il n'y a pas les structures pour soigner Blendon. Ca veut pas dire qu'on ne peut rien faire.

    Pour lui comme pour tant d'autres, respectons la convention des droits de l'enfant.

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :