• édition du 5 juillet 2012


    L'Union - édition du 5 juillet 2012

    Pique-nique de soutien à Blendi et Blendon

     

    Le pique-nique de soutien aux jumeaux s'est tenu sur les pelouses situées devant le conseil régional à Châlons.

    Le pique-nique de soutien aux jumeaux s'est tenu sur les pelouses situées devant le conseil régional à Châlons.

     

     

    Nouvelle action en faveur de la famille Gashi

     

    Le 18 janvier dernier, la famille Gashi était expulsée du territoire national en un temps record. Débutait alors une véritable mobilisation qui ne s'est pas essoufflée au fil des mois car des actions de types manifestations, rassemblements et défilés ont depuis lors été organisées à Châlons, notamment chaque samedi matin sur la place Foch ou au départ de l'école Branly où les jumeaux Blendi et Blendon étaient scolarisés.
    L'un d'eux devait d'ailleurs subir une très lourde intervention chirurgicale à Reims. Mais en vain. L'administration du pays des Droits de l'Homme en ayant décidé autrement. Après bien des coups de fils, des contacts, des rencontres et des réunions, sans oublier de nombreuses vicissitudes administratives, la situation n'a guère évolué puisque la famille kosovare n'a pu regagner Châlons pour l'heure.
    Chaque jour, les membres de l'association « Ensemble pour Blendi et Blendon » se mobilisent, et mettent la pression en souhaitant que le dossier avance dans la bonne direction et surtout rapidement, avec le soutien de RESF (Réseau éducation sans frontières), de certains syndicats, partis politiques et autres associations. Alors que le dossier est actuellement réexaminé par le responsable du pôle immigration du cabinet de Manuel Valls, ministre de l'Intérieur, une nouvelle action se déroulait hier, très exactement un pique-nique de soutien à Blendi et Blendon sur les pelouses situées devant le conseil régional.

     

    Dernière manif pacifique

    Sur place, chacun avait amené un plat salé ou sucré qui a été partagé dans une ambiance conviviale et musicale sur fond de mobilisation. Des messages avaient été installés sur la Porte Sainte-Croix voisine et sur des pupitres situés devant la pelouse.
    Là, le conseiller général Rudy Namur, des syndicalistes et membres d'associations étaient réunis autour de Nicolas Wierzbicki, président d'« Ensemble pour Blendi et Blendon ». Tous ont fait un point sur la situation en ce 4 juillet tout en partageant ce pique-nique avant qu'un lâcher de ballons ne se déroule à 13 h 30. Ballons de l'espoir en souhaitant que la famille foule bientôt le sol châlonnais.
    « C'est la toute dernière manifestation pacifique nous organisons en soutien de la famille Gashi », ont insisté certains.
    Non pas en raison de vacances mais simplement parce que le dossier a trop traîné à leurs yeux. Le mouvement en faveur des jumeaux et leurs parents pourrait afficher un autre tempo et surtout une autre forme d'ici peu. Leur but : que cette famille regagne le territoire national. Un point c'est tout !

    David ZANGA


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :